Photos de circuits culturels, conférences, concerts, musées

Frida Kahlo
en exposition
au musée à Québec

Sculpture d’accueil
Amphithéâtre Fernand-Lindsay
Joliette

Les Chutes Niagara
vues du côté américain
Niagara (NY)

Université Cornell
Art et nature
Ithaca (NY)

Charles Richard-Hamelin
en concert Chopin
à Saint-Bonaventure

Atelier de Tom Thomson
McMichael Canadian Art Collection
Kleinburg (Ontario)

Voyageuses et voyageurs des beaux détours, chers amis,

Après plusieurs mois d’incertitude et d’hésitations, l’annonce est maintenant officielle :
la saison 2020 des beaux détours n’aura pas lieu. Et c’est bien dommage.

Devant la variété des activités proposées, très vite, vous aviez répondu à nos invitations et plusieurs circuits affichaient
déjà complet quand la pandémie est arrivée, annulant les concerts, fermant les institutions et nous obligeant à freiner nos élans.

Jamais, en 34 ans de beaux détours, n’aurions-nous pu imaginer une situation aussi étrange, aussi exceptionnelle!
Et, comme plusieurs grands festivals qui, en ce moment, proposent l’écoute de concerts d’archives,
à notre manière, nous comptons réactualiser le passé,
vous l’offrir en partage d’émotions, de souvenirs et de découvertes.
Nos voyages ont toujours été pensés dans cet esprit.

Vous recevrez prochainement, en infolettre, un premier billet des beaux détours.
C’est par ce geste ponctuel que nous comptons garder contact et entretenir le lien avec vous.

En attendant, prenez soin de vous.
L’équipe des beaux détours

 


Crédits photos :
1- Frida Kahlo, Autoportrait aux singes, 1943. Huile sur toile, 81, 5 x 63 cm. La collection Jacques et Natasha Gelman d'art mexicain du 20e siècle et la Vergel Foundation.
2- Georges Dyens, Préludes et variations, 1989, métal et hologramme, 765 x 710 c 445 cm. Amphithéâtre Fernand-Lindsay, Joliette.
3- Chutes du Niagara (côté américain).
4- À Ithaca, le Cornell University pour le musée d’art Herbert F. Johnson et le jardin botanique.
5- Charles Richard-Hamelin, interprète de Chopin. Photo Elizabeth Delage.
6- Déménagé à Kleinburg, l’atelier où Tom Thomson a travaillé de 1915 à 1917.

Mise à jour du site : 13 juillet 2020